Actualités Revue de Presse Risques Naturels

Sargasses : un nouveau plan d’aide de 36 millions d’euros

Après un premier plan de gestion de crise en 2018, initié par  Nicolas Hulot,  le ministère de l’Écologie déploie un second plan de lutte contre l’algue envahisseuse des Antilles.

Ce dispositif voudrait structurer la lutte contre le phénomène sur la durée…

Le ministère de la Transition écologique a annoncé , le 18 mars dernier, ce nouveau  plan interministériel, baptisé « Sargasses II ».

Il prévoit l’allocation de 36 millions d’euros de crédits nationaux entre 2022 et 2025. En 2018, en pleine crise, l’ancien ministre, Nicolas Hulot, avait débloqué 13 millions d’euros sur deux ans, qui n’avaient pas suffit à endiguer le phénomène mais qui était l’amorce d’une prise en compte de cette pollution insupportable pour les habitants des Antilles.La reprise des apports massifs de sargasses et leur constance montrent que sur les plans sanitaire, environnemental ou purement technique, aucune solution de gestion a posteriori des algues n’apparaît entièrement satisfaisante. Seules la contention, la collecte et l’évacuation des algues dans les quarante-huit heures après leur échouement permettent d’éviter le développement des nuisances dues à leur stagnation et leur décomposition. » Constate le Ministère.

Ce nouveau plan vise à structurer davantage la lutte par le biais de “plans territoriaux de gestion”,  avec les collectivités déjà impliquées, aidées par des comités de pilotage. Ce dispositif aura en charge l’organisation des actions de prévention, de collecte et de stockage.

La bonne nouvelle est que six millions d’euros sur l’enveloppe globale seront consacrés à la recherche  notamment sur la prolifération des algues.  Ce qui peut augurer la prise en compte du phénomène à la source et donc l’avancées dans les connaissances.

Laissez un commentaire